Être avec le malade 8. Les parfums de la rue Crébillon

Quand le monde marche sur la tête et que la vie est bouleversée, les itinéraires, ces lignes tracées sur lesquelles il suffit de mettre un pied devant l’autre et de recommencer, apportent une sorte de douce sécurité. Il y a des itinéraires à l’intérieur de l’hôpital (la fameuse ligne verte, devenue légendaire, qui fera l’objet d’un texte), mais aussi à l’extérieur, et ceux-ci sont d’autant plus importants qu’il font pont, ou sas, ou les deux, entre les deux mondes des malades et des bien-portants. Lire la suite

Être avec le malade 7. Énoncés d’hôpital

À l’hôpital, il y a des phrases. Comme les marins  chez Audiard, mais le snobisme en moins, les gens qui soignent font des phrases, un peu comme Monsieur Jourdain cependant, à leur insu. Ce sont un peu des Jourdain d’Audiard. Alors évidemment, entendre les énoncés, c’est un peu le métier, voire l’obsession, des linguistes. Et par ici, on en fait même des collections. Du coup, une petite collection d’hôpital a émergé au cours des mois. Lire la suite